Les journées européenne du patrimoine ont joué les prolongations

archis.JPG

Le bâti en terre crue à la Une

Les Journées européennes du patrimoine (JEP) ont duré quatre jours !

La commune de Saint Michel s’est distingué pour les JEP 2019 sur le thème du patrimoine bâti en terre crue.

L’association Les Amis de Saint Jaymes a animé deux sites différents durant le week-end : au Foyer Rural où était présentée une exposition en 23 panneaux sur les murs en damier, véritable patrimoine architectural bâti très présent dans le sud du département (avec démonstrations de bâti en terre crue par le CAUE du Gers) ; mais également à la chapelle Saint Jaymes, d’origine romane, récemment décrépie intérieurement, laissant admirer la rareté de ses murs entièrement en bauge, une simplicité contrastant avec les éclatantes couleurs d’une exposition d’enluminures à caractère religieux.

L’évènement s’est poursuivi le lundi avec la visite de l’exposition par trois classes locales conduites par leurs enseignantes dans le cadre de l’opération spécifique décidée conjointement à l’échelon national par le ministère de la culture et celui de l’éducation nationale et intitulée « Levez les yeux ! ».

Le mardi, c’était au tour de 140 étudiants de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse (ENSA), reçus par le CAUE du Gers et son président Philippe Bret, de découvrir cette même exposition à Saint Michel, puis, à Saint-Elix-Theux, le site du Terrassé, magnifique ferme du XIXe siècle entièrement construite avec des murs en damier et véritable sujet d’étude sur cette technique constructive limitée à l’Astarac et au Magnoac.

Les études actuellement conduites sur le projet de Parc naturel régional de l’Astarac ont retenu le bâti en terre crue qui signe l’identité de ce territoire, comme élément patrimonial et espace original unique en Occitanie.

scolaires.JPG
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles