Une journée consacrée à la génération qui a eu "20 ans dans les Aurès"

IMG_1397.jpg

Le 5 décembre, cérémonie en l'honneur des victimes de la guerre d’Algérie et des morts au combat au Maroc et en Tunisie

Honorer la mémoire de ceux qui ont combattu pour défendre les valeurs de la République, rendre hommage à toutes les victimes des guerres mais aussi transmettre la mémoire des conflits du XXe siècle aux jeunes générations, tels sont les objectifs des cérémonies commémoratives.

Dernière cérémonie nationale et patriotique de l'année parmi les onze instituées par des textes législatifs ou réglementaires, la journée d'hommage du 5 décembre a été instaurée par le décret n° 2003-925 du 26 septembre 2003, sous la présidence de Jacques Chirac. Cette cérémonie est l’occasion de rendre hommage aux soldats et civils morts pour la France durant ces conflits, mais aussi aux rapatriés et anciens supplétifs.

De 1952 à 1962, en Algérie, au Maroc et en Tunisie, près de deux millions d'hommes ont servi sous le drapeau français : 70.000 ont été blessés, plus de 25.000 sont tombés pour leur pays, la France.

Dans le cadre de cette "Journée nationale d’hommage aux morts pour la France pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie", à Condom, une cérémonie aura lieu au Monument aux Morts, le dimanche 5 décembre 2021.

Le rassemblement devant le Monuments aux Morts se fera à 10 heures.

Le maire, Jean-François Rousse, invite toute personne qui souhaite partager cet hommage, à y participer.

En raison du contexte sanitaire, il est bon de rappeler que le port du masque reste obligatoire.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles