Echos du callejon : bilan 2021 et déjà des dates à retenir...

Capture d’écran 2022-01-06 122217.jpg

Les aficionados sont au coin du feu… C’est l’heure du bilan 2021 et des perspectives pour 2022.

Voici les 10 premiers de l’ Escalafon 2021 des toreros en France et en Espagne :

1 Morante de la Puebla : 49 corridas 51 oreilles 1 queue

2 Roca Rey : 37 corridas 79 oreilles et 2 queues

3 Emilio de Justo : 36 corridas 71 oreilles 2 queues

4 Manzanares : 36 corridas 64 corridas 1 queue

5 Daniel Luque : 33 corridas 56 oreilles 1 queue

6 Antonio Ferrera : 32 corridas 35 oreilles 2 queues

7 El Juli : 31 corridas 45 oreilles 1 queue

8 Juan Ortega : 31 corridas 28 oreilles

9 El Fandi : 25 corridas 52 oreilles 2 queues

10 Pablo Aguado : 24 corridas 23 oreilles

Morante de la Puebla

Les toreros français figurant dans ce palmarès sont :

Adrien Salenc 26ème

Juan Leal 35ème

El Adoureno 43ème

Thomas Dufau 54ème

El Rafi 60ème

Andy Younes 61ème

Maxime Solera 71ème

Tibo Garcia 86ème

André Lagravère El Galo  120ème

Adrien Salenc

Les 5 premiers de l’ Escalafon 2021 des novilleros :

1 Manuel Perera 28 corridas 65 oreilles 1 queue

2 Isaac Fonseca 21 corridas 43 oreilles 3 queues

3 Victor Hernandez 20 corridas 47 oreilles 3 queues

4 Manuel Diosleguarde 18 corridas 24 oreilles 2 queues

5 Jorge Martinez 15 corridas 17 oreilles

Les Français :

Carlos Olsina 12ème

Solalito 21ème

Adam Samira 33ème

Clemente Jaume 35ème

Yon Lamothe 48ème

El Rafi 78ème

Jean Baptiste Molas 79ème

Tristan Espigue 85ème

Kike 106ème

Comme dans les autres sports, des changements d’apoderados s’opèrent :

Paco Urena a signé avec l’ex-matador Juan Diego.

Antonio Ferrera s’est séparé de Simon Casas pour confier sa carrière à Cristina Sanchez

Chez les Français, Juan Leal s’est séparé de Julian Guerra. Simon Casas reste son apoderado et sera épaulé par Curro Molina.

Andy Younes et Stéphane Meca ont rompu leur relation professionnelle.

El Rafi quitte la casa Tauroemocion mais restera accompagné de Patrick Varin comme conseiller artistique.

Sergio Almeras gèrera en compagnie de Ruiz Miguel la jeune novillera Miriam Casas élève de l’école taurine du Campo de Gibraltar de Ruiz Miguel.

Récompenses :

Le prix Pierre Daulouède que décerne chaque année l’association française des vétérinaires taurins afin de récompenser une personne ou une entité ayant contribué à la mise en valeur du Toro de Lidia a été attribué à Charlotte Yonnet popur son engagement sans faille à pérenniser l’encaste familial.

La temporada française s’ouvrira dans le Sud-Ouest par la journée taurine d’Arzacq le 20 février.

Après deux ans d’absence, Aignan devrait retrouver sa journée taurine le 17 avril et Mugron le 18 avril.

Orthez fêtera les 50 ans de corrida dans les arènes du Pesqué le dimanche 24 juillet avec une novillada de Miura le matin et une corrida de Fraile et Dolores Aguirre à 18 h.

Dax : Un des évènements de la saison taurine française en 2022 aura lieu à Dax le 13 août prochain quand  le toréro espagnol Daniel Luque affrontera seul 6 taureaux de La Quinta. 

Daniel Luque, l'un des matadors les plus réputés du circuit, est le triomphateur de la saison dacquoise 2021 : il avait marqué les esprits le 14 août dernier en coupant 3 oreilles à des taureaux de La Quinta. Il avait récidivé 3 semaines plus tard, le 12 septembre, en triomphant avec 4 oreilles coupées lors d'une corrida de Victoriano del Rio. 

Cette année marquera le retour des Miura à Dax après plus de 18 ans d’absence et la présentation en France de la ganaderia El Parralejo en corrida.

Les élevages de Nuñez del Cuvillo et de Domingo Hernández particulièrement réputés pour leur grande régularité seront également présents comme  les toros d’Antonio Bañuelos qui ont laissé tant de bons souvenirs dans la plaza dacquoise.

A noter aussi la présence des  Puerto de San Lorenzo, connus pour leur gabarit sérieux et leur caste qu’il faut savoir dompter. 

Pour la corrida à cheval, la confiance à l’élevage de Sanchez y Sanchez est renouvelée.

La novillada piquée aura un fort accent français avec un lot de Jean-Marie Raymond, propriétaire de l’élevage Virgen Maria, une ganaderia qui prend place parmi les grandes !

La novillada sans picador sera également française et sera annoncée ultérieurement.

A Vic- Fezensac, une initiative originale du club taurin vicois : un mano a mano de  deux toreros confimés, Antonio Ferrera et Domingo Lopez Chaves face à des toros de Valdellan le samedi 4 juin à 18 h.

Pas de corrida-concours cette année très difficile à organiser mais un duel 100 % vicois, un double défi, un défi face à l’une des ganaderias emblématiques de Vic, un défi entre deux grands techniciens de la tauromachie

https://lejournaldugers.fr/article/54347-toros-en-vic-2022-un-mano-a-mano-de-rois

On reparle des arènes de Vic-Fezensac :

L’état actuel des arènes impose des travaux qui ne sont pas encore planifiés.

On parle de ce que deviendra ce bâtiment emblématique dans le futur…

Il semble impensable de transformer ces arènes en une salle de spectacle.

Le cadre taurin doit être conservé.

Même si le futur lieu peut servir à d’autres activités, les arènes doivent conserver leur identité.

Les Vicois doivent donc se montrer vigilants et être consultés quant au projet choisi.

Les rubriques  taurines dans la presse locale  :

L'Amicale des Clubs Taurins Gersois a récemment adressé un courrier au journal Sud-Ouest pour manifester leur inquiétude devant la disparition progressive de la rubrique taurine Burladero 40

https://lejournaldugers.fr/article/54473-disparition-progressive-des-rubriques-taurines-dans-la-presse-lamicale-des-clubs-taurins-gersois-sinquiete

Pierre DUPOUY

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles