Thierry Beaudet, président du Conseil Economique, Social et Environnemental a découvert les enjeux du PNR,

P1090369 (Copier).JPG

En visite au pied du moulin

Si le moulin à vent de Durban est habitué à recevoir du monde et même parfois  des hôtes de marque venant incognito , il en est déjà à sa deuxième visite officielle. Après celle de la Secrétaire d’Etat chargée de de la biodiversité, la semaine dernière c’était au tour de Thierry Beaudet, président du Conseil Economique, Social et Environnemental ( (CESE) , accompagné du préfet, de son directeur de cabinet , de Madame la sous-préfète de Mirande et du député David Taupiac, nouvellement élu .

 Accueilli par Philippe Lalanne, maire de Durban, il a pu découvrir  le panorama exceptionnel qu’offre ce village  auquel s’ajoutent toutes les innovations  réalisées sous l’égide de l’ancien maire Alain Ribolleda

 Mais Thierry Beaudet était surtout attendu pour comprendre la nécessité de création du PNR Astarac ( Parc Naturel Régional Astarac ) , ce qui lui a été exposé par François Rivière qui préside le projet  accompagné de Patrick Fanton et Céline Salles ses vice-présidents. Dans un milieu essentiellement rural, ce projet est le mieux adapté à l’esprit de transition écologique en amenant une valeur ajoutée, ce que soutient d’ailleurs la Chambre d’Agriculture du Gers. Il s’agit d’un projet collectif auquel adhère pleinement la  population . Éloigné de Toulouse, l’Astarac est du mauvais côté du département,   donc il doit devenir un laboratoire d’innovations  pour vaincre les difficultés du monde agricole .  De nouvelles filières artisanales et agricoles sont à  développer avec le tourisme comme cerise sur le gâteau.  D’ailleurs le magnifique ouvrage dédié au sentier paléontologique de Sansan et plus exactement aux découvertes d’Edouard Lartet  a été remis à l’invité.

Cela amène également à poser le problème de l’eau qui reste un sujet de réflexion majeur pour les années à venir  car il ne faut pas oublier que  le système Neste qui pour le moment assure un débit suffisant doit également couvrir les besoins de Toulouse et ses environs , toujours en augmentation .

Pour cette visite,  les polos jaunes à l’emblème du moulin ( à ne pas confondre avec les gilets jaunes ) s’étaient mobilisés très tôt. En effet les Amis du Moulin à vent de Durban avaient allumé le four dès la veille  pour cuire sous les yeux des visiteurs,  pizzas et fougasses,  qui allaient être servies à la fin de la rencontre. Thierry Beaudet a même eu le privilège d’enfourner sa propre pizza, une manipulation qui était , semble-t-il , une première pour lui !  

Auparavant  des boules de pain de seigle avaient été cuites et ont été partagées entre ces visiteurs    de marque , prouvant qu’à Durban comme souvent en Gascogne,  «  on sait recevoir »   

 Désormais ,  place à  l’élaboration de la charte qui définira les orientations du PNR

 

 

P1090369 (Copier).JPG
Le maire reçoit les personnalités
P1090383 (Copier).JPG
Le PNR Astarac au centre des discussions
P1090401 (Copier).JPG
Quand le président des Amis du Moulin fait gouter la pizza cuite au feu de bois
P1090396 (Copier).JPG
Devant les panneaux expliquant la richesse du territoire du PNR
P1090379 (Copier) (2).JPG
Thierry Beaudet repart avec l'ouvrage retraçant l'oeuvre d'Edouard Lartet
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles