Le parvis de la cathédrale donne le ton des illuminations de la ville d'Auch

Après le renne qui trainait le charriot du Père Noël, puis le puissant ours qui impressionnait au milieu du parvis de la cathédrale, cette année « c’est une étoile géante qui fait office de porte d’entrée vers un monde féérique composé de trois scénettes avec ses sapins agrémentés de guirlandes lumineuses et ses rennes du plus bel effet », détaille Cathy Daste-Leplus adjointe au maire d’Auch. A noter aussi la présence de deux grosses boules lumineuses de plus de 2,50 mètres de diamètre entièrement réalisées par les agents du service Manifestations de la ville d’Auch. Cathy Daste-Leplus précise que « ce décor extraordinaire est plus particulièrement l’œuvre d’un agent qui a exercé la profession de décorateur pour Disney ».

Pour sa part Christian Laprébende rappelle que « comme chaque année, près de 9 km d’illuminations sont toutes équipées de matériel LED. La durée des illuminations cette année  sera réduite, elles seront en place tout le mois de décembre et s’allumeront à la tombée de la nuit jusqu’à minuit, cela dans un but de faire baisser la facture de consommation qui va se situer autour de 1 000 € ».

D’ores et déjà un bon nombre d’auscitains se pressaient ce vendredi soir 2 décembre sur le parvis de la cathédrale avant d’aller découvrir d’autres décorations originales dans les rues d’Auch.

Deux jeunes filles posent devant les rennes.
L'étoile géante.
Place de la libération
La mairie d'Auch.
Trois étoiles pour la rue André Daguin.
Le maire, Christian Laprébende, entouré de ses adjoints, Nadine Aurensan et Cathy Daste-Leplus et des agents du service Manifestations.
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles