Promesse tenue : une nouvelle école de musique verra bien le jour

AG Musique 2R6A4262.jpg

Le maire de Condom l'a confirmé lors de l'assemblée générale des Amis de la musique

Les Amis de la musique, c' est une association destinée autant aux jeunes qu'aux adultes. Enfants et parents, tous peuvent venir s'adonner à la musique, qu'ils soient musiciens ou chanteurs, novices ou plus expérimentés.

En cette soirée du 24 novembre, Isabelle Houdant préside sa première assemblée générale puisqu'elle a été élue à la tête de l'association en même temps que le nouveau bureau, le 16 janvier dernier.

Après avoir remercié les participants de leur présence, elle précise que, en fonction depuis un peu moins d'un an, le nouveau bureau veut continuer à développer et redonner de l’élan à l'association durant les années à venir, parce que cela va nécessairement prendre du temps mais tous y travaillent déjà d'arrache-pied.

Les différents rapports ont été adoptés à l'unanimité : le rapport moral, le rapport financier et le budget prévisionnel.

Le bureau et le Conseil d’administration renouvelé

Six membres composent le bureau : Isabelle Houdant, présidente, Pierre Fourteau, vice-président, Isabelle Barrère, trésorière, Fabrice Canzian, trésorier-adjoint, Chantal Bonne, secrétaire, et Katarzyna Dufau Materka, secrétaire adjointe.
Outre les membres du bureau, font partie du conseil d'administration : Laurent Nani en sa qualité de chef d’orchestre, Christophe Régany, professeur de guitare représentant le personnel, Charles Lixandre et Emma Barrère représentant de l'harmonie, Nicole Saux, Jean Louis Saux et Didier Barrère, trois membres de l’association, Jean François Rousse et Charlotte Fernandez pour la mairie et nouveau représentant, Jean-François Joly pour la chorale.

Les Amis de la Musique ?

L’École de musique, avec soixante-et-onze élèves, avec deux parcours différents. Le premier parcours libre est constitué seulement par les cours d’instrument avec un temps consacré au solfège.

Le second parcours est diplômant avec cours d’instrument et formation musicale afin de pouvoir valider le niveau des élèves.

Des auditions sont prévues le 22 janvier 2022 et le le vendredi 1er juillet 2022 au théâtre de Condom. Un concert est programmé avec les meilleurs, le 26 février 2022, avec l’Ensemble Musical de l’Armagnac.

La Chorale est constituée de quatorze choristes inscrits pour la saison dernière pour un groupe de vingt-deux chanteurs avec six prestations au programme de cette saison. La chorale a été sollicitée par un ensemble de cordes dirigé par la violoncelliste Susan Edward pour un concert commun, le 13 février. Le concert de Printemps au théâtre de Condom, avec l’harmonie, est fixé au 2 avril. Courant septembre, la chorale interviendra pour animer le marché italien reconduit pour une deuxième année.

Pour l’Harmonie et ses vingt-et-un musiciens, le chef d’orchestre a prévu plusieurs concerts et sorties, en plus des sorties officielles du 11 novembre, du 8 mai et du 14 juillet.

L’équipe pédagogique est constituée de douze professeurs qui enseignent la trompette, la flûte, le violon, le trombone, le saxophone, la clarinette, la guitare, la batterie, le piano et aussi l’éveil et l’initiation musicale.

Cette année, l’association a enregistré cinq départs. Sarah Hédoux a remplacé Francis Masson à la batterie. Julie Lamort reprend les interventions dans les écoles de Marylise Pierron, partie pour raisons médicales. Vincent Ferron a remplacé Rachel Delaistier à la médiathèque.

Trois postes à pourvoir :

Un directeur ou coordinateur pour remplacer Laurent Nani qui a démissionné de ses fonctions de directeur ;

Un professeur de saxophone de Formation musicale en niveau 3 ;

Un professeur de musique électro & musique actuelle amplifiée à condition de pouvoir l'embaucher sur un contrat classique et non d'intermittent. David Taeib n'a pas pu être reconduit car son statut d’intermittent n’était pas compatible avec la structure associative des Amis de la musique.

Des nouveautés en projet :

  • Un repas d’après concert de la Sainte Cécile comme cela se faisait par le passé.
  • Une brocante exclusivement dédiée à la musique.
  • Une journée portes ouvertes au sein même de l’école de musique, avec pourquoi pas, quelques prestations d’élèves.
  • Une mise à disposition de locaux d'anciens élèves ayant monté des groupes pour répéter avec une contrepartie, se produire sous l'égide de l'association.

Les projets ne manquent pas. La volonté de faire progresser l’association anime l'équipe et elle va œuvrer à son développement durant les années à venir.

Parmi les questions diverses, celle qui fâche

Laurent Nani, chef d’orchestre de l'harmonie composée d'amateurs et pour la moitié de musiciens encore élèves, a relevé les critiques émises sur Facebook relativement à la cérémonie du 11 novembre.

Un mot malheureux - le qualificatif "balbutiée" attribuée à la Marseillaise - a soulevé des polémiques et désolé les membres de l'harmonie car les jeunes élèves ne passent à cette occasion ni un examen, ni un concours. Lorsqu'ils se produisent, ils sont d'ailleurs leurs premiers juges, nul besoin de critiques extérieures. "On n'attend ni bon point, ni mauvais point". Ces gamins bénévoles n'ont pas l'expérience de leurs aînés, ils sont souvent morts de peur de se produire lors de telles cérémonies. Ils méritent un peu de bienveillance.

En fin de réunion, lors de son intervention, Jean-François Rousse confirme l'octroi d'une subvention à l'association. D'un montant de 80.000 €, c'est la plus importante attribuée par la commune. Son vote lors du prochain conseil municipal, le 21 décembre, permettra de pouvoir la distribuer mensuellement dès le mois de janvier 2022.

Mais cette subvention correspond à une convention, un engagement entre les deux parties dans lequel il est prévu la présence de l'Harmonie aux cérémonies officielles selon le protocole décidée par la mairie.

Cette année, le maire en convient, la cérémonie du 11 novembre a eu des ratés. Un problème de protocole au moment des discours et le Maire a présenté ses excuses à ce sujet. Comme il accepte d'endosser la responsabilité d'un écart de langage sur la page Facebook Condom Direct au sujet de la prestation musicale de l'harmonie. Il est compréhensible que cette critique ne plaise pas aux musiciens.

À cette occasion, chacun découvre, c'est officiel, que cette page sert bien à la communication de la Mairie. Donc le maire endosse la responsabilité des propos qui y sont tenus. Pour clore le sujet, Jean-François Rousse estime que si la prestation musicale du 14 juillet était excellente, celle du 11 novembre l'était peut-être moins.

La bonne nouvelle : la confirmation d'une promesse de campagne

Tout d'abord, le maire résume les travaux souhaités par l'association, le gravillonnage des allées déjà réalisé, l'affectation en cours d'un bungalow pour l'accueil des parents, l'idée de d'identifier chaque bungalow en faisant appel au street art. Jean-François Rousse est tout-à-fait favorable à ce projet. Il va juste falloir le soumettre au Point d'information jeunesse et à Florian Delpech en charge de ces activités, de façon à les réaliser lors de prochaines vacances scolaires.

Ensuite, il le confirme : de nouvelles infrastructures sont bien prévues. Une nouvelle école de musique verra le jour, il faut maintenant étudier le projet : prendra-t-il naissance avec de l'existant en ville ou la construction d'un nouveau bâtiment ? À ce jour, la réflexion n'est pas très avancée mais, dès le premier semestre, en concertation, un cahier des charges sera réalisé : superficie totale, nombre de salles et de bureaux, etc.

Pour y parvenir, les professeurs seront bien sûr intégrés aux discussions. Par contre, le maire précise : "il ne s'agira pas de partir sur une réalisation pharaonique." D'autant plus qu'il faut intégrer la volonté de faire vivre le théâtre, il conviendra de réserver l'école de musique à l'enseignement et d'externaliser les représentations au théâtre des Carmes.

L'équipe, soudée et unie derrière sa présidente, pourra s'atteler à ce travail. Pour davantage d’efficacité dans le fonctionnement de l'association, des commissions ont d'ailleurs été créées : une commission sponsors, une commission Sécurité et Travaux, une commission instruments, une commission animation, et même un référent Covid a été nommé.

Chantal Bonne, secrétaire de l'association, présente le rapport d'activités. À son côté, Katarzyna Dufau Materka, secrétaire adjointe.

Isabelle Barrrère, la trésorière, a eu la charge de développer, devant l'auditoire, le rapport financier et le budget prévisionnel. Avec, à côté d'elle, Pierre Fourteau, vice-président, et Fabrice Canzian, le trésorier-adjoint.

L'assistance a été attentive toute la soirée puisque l'assemblée générale a été levée peu avant 22 heures. La discussion a pu se poursuivre ensuite autour du verre de l'amitié.

Photos Marc Le Saux

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles